C’est avec un grand plaisir que j’ai répondu à Notre journaliste en herbe, qui ne cesse d’avoir des idées remarquables ! Celle de faire une interview en fut une. Les choses se sont très bien déroulées avec une très bonne entente et un réel plaisir :))
Voici l’interview que vous pouvez aussi lire chez notre ami Amadeus;)


1. Maestro Amadeus : MissArchi, pourquoi as-tu choisi ce pseudo ? Ça aurait pu être un autre !

Miss Archi : J’y ai beaucoup pensé avant de le choisir et c’était celui qui me convenait et me convient le plus. L’architecture fait partie de moi, donc je ne voyais pas un autre pseudo ! En plus c’est facile à retenir ;)

2. Maestro Amadeus : Et si tu devais définir Architecture en quelques mots ?

Miss Archi : L’architecture pour moi est plus qu’un métier, c’est une passion avant tout. Pour se confirmer dans ce métier, il faut être passionné, sinon il n’y aura pas lieu d’imagination et de créativité.

L’architecture à mon avis, loin des définitions usuelles, est la rencontre de l’autre, une façon de penser l’espace en pensant à la manière avec laquelle il sera utilisé. C’est se mettre dans la peau des occupants pour évaluer la qualité et l’améliorer au maximum.

3. Maestro Amadeus : Et si le métier d’Architecte n’était pas fait pour toi, quel autre métier exerceras-tu aujourd’hui ?

Miss Archi : Sans aucun doute la pédiatrie ! J’adore les petits enfants et j’apprécie beaucoup la médecine.

4. Maestro Amadeus : Avec une bougie soufflée sur la Blogoma, quelles sont tes projets ? Il y’avait une compétition dans l’air, si tu te rappelles bien !

Miss Archi : Oui c’est vrai, déjà une bougie et bientôt une deuxième, le temps passe tellement vite !
C’est vrai que j’ai quelques idées en tête, déjà pour améliorer mon blog, j’espère que j’aurais assez de temps pour les concrétiser, mais aussi pour toute la blogoma, je n’en dirai pas plus le temps que les choses soient bien organisées ;)


5. Maestro Amadeus : Si je te dis Amush, Elmalti ou Naji, avec lequel des trois pourras-tu à l’avenir collaborer ?

Miss Archi : ce sont trois univers différents, quoique l’architecture est leur point commun.

Amush fut une très bonne idée pour réunir les passionnés du métier, les rassembler dans un seul espace pour créer le débat, enrichir sa culture architecturale et sensibiliser les gens par rapport à ce métier, encore mal connu dans notre pays !

M. Mohammed Elmalti, un grand architecte et urbaniste que je respecte énormément. Son blog est un vrai espace de partage qui traite des sujets intéressants, parfois épineux !

Salima Naji, ma rencontre avec elle était comme un coup de foudre, j’ai très vite apprécié la personne qu’elle est. A l’entendre parler, on sent son engouement pour le métier, c’est une vraie passionnée du patrimoine architectural marocain, notamment du Sud.

Donc me demander avec qui j’aimerai collaborer, je te dirai bien sur les trois :))
A vrai dire, je suis ouverte à toute proposition encore faut-il y’en avoir :)))

6. Maestro Amadeus : Quel est le projet contemporain qui t’a marqué le plus ?

Miss Archi : Plusieurs projets contemporains m’inspirent et me donnent envie de concevoir, de jouer avec les formes et les couleurs pour créer des espaces singuliers ! Ce sont des projets généralement à l’étranger, où les contraintes s’envolent en l’air pour laisser la liberté aux architectes de s’exprimer à leur guise pour un résultat à chaque fois surprenant !

Chez nous, rares sont les projets qui réussissent à marquer les esprits ! Il n’y a que deux qui me viennent en tête maintenant et que j’apprécie particulièrement :

La villa des arts à Rabat, un espace très bien pensé, dont on ne connaît malheureusement pas l’architecte, mais qui a été conçu en pensant à tous les détails et en créant des ambiances différentes qu’on arrive à sentir et à savourer en se promenant dans cet espace magique.

Le deuxième est La bibliothèque nationale du royaume du Maroc, qui sera le sujet d’un de mes prochains billets ;)

Mais sinon, d’autres projets m’ont aussi marqué, particulièrement ceux du feu Zevaco.

7. Maestro Amadeus : Et si je te parlais de musique Electronique et des nuits blanches ? Est-ce un manque de temps, d’organisation, voire d’idées ?

Miss Archi : Déjà pour te dire, écouter la musique électro pendant les nuits blanches n’était jamais un choix personnel. Pour moi, j’ai une playliste particulière qui m’accompagne pendant mes charrettes composées de chansons douces :))) ça peut paraître un peu bizarre, on ne cesse de me le dire, mais moi j’aime bien, cela me permet de passer une nuit blanche tranquille ;)

Pour ce qui est du fait de faire une nuit blanche. A vrai dire, parfois ce n’est ni par manque d’organisation ni par manque d’inspiration, mais on se retrouve avec tant de travail qu’il nous est difficile de gérer et les rendus et les cours normaux ! D’autant plus qu’il y a certains profs qui adorent les critiques et les remarques de dernières minutes ! Parfois, une seule remarque est capable de chambouler tout un projet, donc obligation de faire une nuit blanche !

Mais hamdoullah, durant mon cursus je n’ai pas fait beaucoup de charrettes et je garde de bon souvenirs pour les quelques unes que j’ai faites !

8. Maestro Amadeus : Et si tu devais choisir entre le groupe immobilier Addoha ou Emaar ? Lequel des deux préfères-tu?

Miss Archi : Sans hésitation, Emaar. Les quelques projets que j’ai pu voir de ce holding Emiratie, particulièrement ceux au Maroc, m’ont interpellé ! Reste à voir les choses de plus près pour pouvoir me prononcer !

9. Maestro Amadeus : Une dernière question, qu’espères-tu de la Blogoma ? 

Miss Archi : La Blogoma, c’est un monde vraiment magique où des liens d’amitié se tissent à partir de quelques billets et de quelques commentaires. On arrive à apprécier des personnes sans pour autant les connaître !
J’espère tout simplement que ces amitiés dureront et que la blogoma aura une place encore plus importante. C’est la voix de quelques citoyens qui n’espèrent que du bien pour leur pays ! C’est un bon moyen de sensibilisation et de revendication parfois !

10. Maestro Amadeus : Et le dernier mot à toi !

Miss Archi : Eh bien je te remercie pour cette idée ingénieuse que tu as eu ! J’ai connu en toi plusieurs talents, mais celui d’un journaliste est sans conteste ;)

Merci MissArchi! Je me sens plus rassuré quant à l'avenir de l'architecture au Maroc, et on ne saura jamais si on peut collaborer un jour dans un travail ensemble! On ne sait jamais!
Merci encore une fois, chapeau bas à la Miss Archi!

 

Maestro Amadeus : Architectoniquement le vôtre