l_avenue

Capitale du royaume depuis 1912, le Ribat El Fath d’Abdel Moumen se réveille enfin de sa longue somnolence et s’apprête à accueillir 2010 en toute beauté.

A part les projets phares de Bouregreg et de la corniche qui feront de Rabat une vraie capitale, non seulement administrative, mais aussi touristique et économique, et qui mettront de l’ambiance dans une ville jugée ennuyeuse par tous ses visiteurs ! Rabat se maquille en attendant la naissance de ces deux projets.

D’abord l’aménagement de l’avenue Mohammed V, ensuite celle de Patrice Lumumba puis la place de Bab El Had pour arriver à la place Moulay El Hassan.

Des aménagements qui ont coûté des Milliards de DH !!De grands chantiers fermés, où les travaux se poursuivaient loin des yeux des citoyens, comme si ces derniers n’étaient pas concernés !!

Des projets sur lesquels tous les architectes souhaitaient travailler, mais qui n’étaient pas sujet de concours !!

Un seul maître d’œuvre pour tout le centre de rabat : les deux avenues, la place Bab El Had, celle de Moulay El Hassan, mais aussi le projet de musé de l’art contemporain et celui de l’institut national de danse et de musique, et on parle aussi de l’aménagement de Bab Chellah et de la place autour !!!

Des milliards de dirhams est le coup global de l’opération de l’avenue Mohammed V !! Le choix s’est porté sur des matériaux Très Coûteux sans pour autant être bien pensé : une pierre de Taza comme revêtement de terre, qui s’est vite dégradé. On dirait que ça date d’une dizaine d’années !!

Un luminaire en « fonte de paris » de design copyright Maroc avec l’étoile dorée du royaume, fabriqué en France comme pour faire plaisir à Lyautey et dire à nos artisans "vous ne faites pas l’affaire "!!

On parle de130 miles Dh l’unité le prix des petits lampadaires, et d’environ 200 miles Dh le prix des grands. Enorme comme prix, mais c’est en fonte de paris !!!!            

revetement  lampadaire

Une grande fontaine au cœur de l’avenue à la croisée des perspectives. Emplacement bien mérité dans un carrefour de circulation loin du dérangement de tout public et surtout des enfants. Au moins elle nous a épargné les coups de sifflets des gardiens de l’avenue !!! Elle aurait pu être sujet de créativité, mais on s’est contenté d’un simple jeu de jet d’eau !!

En face de la BNDE, l’œuvre architecturale de feu Zévaco, une promenade architecturale a été conçu, promenade qui mène vers nulle part constituée de bacs à fleurs, mais qui vient mettre en valeur davantage l’édifice de la banque.                                                              

BNDE

 

Voilà en bref le nouveau visage de l’avenue Mohammed V, Pas comme on l’espérait  réellement, mais ce sont des choix architecturaux à respecter, quoique...!!!

PS: pour les personnes désirant les photos, ils n'ont qu'à me contacter